Podcasts - Disarmament Today

Disarmament Today consiste en une série de podcasts consacrés aux questions actuelles dans le domaine du désarmement, qui sont produits par le Bureau des affaires de désarmement.

voir dans iTunes



Une conversation avec la Haute-Représentante pour les affaires de désarmement à l'occasion de la Journée internationale des femmes 2020

Mme Izumi Nakamitsu est la Secrétaire générale adjointe et Haute-Représentante pour les affaires de désarmement. En tant que championne internationale de l'égalité des sexes, elle est très engagée dans la promotion d'une participation et d'une inclusion significative des femmes dans tous les processus décisionnels en matière de désarmement.

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, elle parle de la contribution des femmes dans le domaine du désarmement et de la maîtrise des armements. Elle souligne la nécessité de s'appuyer sur les expériences passées de participation des femmes à de tels processus, du Traité d'interdiction partielle des essais nucléaires de 1963 au Traité sur l'interdiction des armes nucléaires de 2017, et pour les États membres, la société civile et les Nations unies de se réengager à faire progresser la parité des sexes et à intégrer efficacement les diverses perspectives et les dimensions de genre dans les forums et discussions sur le désarmement. Elle aborde l'impact sexospécifique des armes, encourage l'intégration de la dimension de genre dans le désarmement, plaide pour un débat plus réfléchi sur la cybersécurité, et fournit des conseils aux femmes travaillant dans le domaine du désarmement.

Mme Nakamitsu a pris ses fonctions de Secrétaire générale adjointe et Haute-Représentante pour les affaires de désarmement le 1er mai 2017.

Listen

Entretien avec Mme Shorna-Kay Richards sur : L'ÉGALITÉ DES SEXES et LE DÉSARMEMENT :

Mme Shorna-Kay Richards est la Représentante permanente adjointe de la Jamaïque auprès des Nations unies à New York. Diplomate, elle a débuté sa carrière au sein du Ministère des Affaires étrangères jamaïcain en septembre 1994.

En tant que représentante de la Jamaïque auprès de la Première Commission des Nations Unies sur le désarmement et la sécurité internationale, elle a participé aux négociations sur le Traite sur le commerce des armes, assuré la vice-présidence de la Commission du Désarmement des Nations Unies, exprimé la position de la Communauté et du Marché commun des Caraïbes (CARICOM) sur les questions de sécurité et de désarmement, et coordonné la participation de CARICOM à la Cinquième réunion biennale des Etats afin d'examiner la mise en œuvre du Programme d'action des Nations unies sur les armes légères et de petit calibre. Elle a également coordonné la présidence jamaïcaine de la Première Commission lors de la 69eme session de l'Assemblée générale en 2014. Elle est actuellement activement engagée dans la présidence jamaïcaine pour la Sixième réunion biennale des Etats prévue pour juin 2016.

Elle a bénéficié du programme de bourse des Nations unies pour le désarmement en 2005.

Listen

Entretien avec Mme Setsuko Thurlow, survivante des bombes atomiques et porte-parole spéciale en faveur d’un monde exempt d’armes nucléaires

Mme Setsuko Thurlow a été nommée par le Gouvernement japonais porte-parole spéciale en faveur d’un monde exempt d’armes nucléaires. Elle est née et a grandi à Hiroshima, et a connu les bombardements atomiques à l’âge de 13 ans. Elle garde un vif souvenir du 6 août 1945, le jour où la bombe atomique a été larguée sur Hiroshima, ainsi que des souffrances physiques et mentales qu’elle-même et de nombreux survivants ont endurées par la suite. Après le bombardement, elle s’est mise à fréquenter une église chrétienne locale à Hiroshima, dans l’espoir de trouver un sens à la vie. Sur le plan professionnel, elle s’est consacrée au travail social aux États-Unis et au Canada.

En tant que survivante des bombes atomiques, elle s’emploie avec détermination à relater les événements d’Hiroshima. La plupart des survivants sont devenus vieux et beaucoup sont morts, de sorte que le nombre de « Hibakusha » (survivants des bombes atomiques) en mesure de raconter ce qu’ils ont vécu diminue. Pour Mme Thurlow, il faut impérativement relater aux plus jeunes les événements qui se sont déroulés ce terrible jour et les conséquences qui en ont résulté. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle est devenue membre d’une organisation non gouvernementale dénommée « Histoires d’Hibakusha », qui cherche à transmettre à une nouvelle génération l’héritage laissé par les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki et à lui donner les moyens de bâtir un monde sans armes nucléaires. Aujourd’hui mariée, elle a deux fils et deux petites-filles, et vit au Canada. Elle a consacré 40 années de sa vie au désarmement nucléaire.

Photo Credit: Emilie McGlone, Peace Boat

Ecouter

Entretien avec Mme Theresa Hitchens sur : LA SÉCURITÉ DE L’ESPACE

Theresa Hitchens est directrice de l’UNIDIR depuis janvier 2009. Elle était auparavant directrice du Centre d’information sur la défense et elle a dirigé son projet sur la sécurité de l’espace, en coopération avec Secure World Foundation. Elle est l’auteure de « Future Security in Space: Charting a Cooperative Course » et elle a écrit sur les questions spatiales et la maîtrise des armements nucléaires pour un certain nombre de revues et autres publications. Mme Hitchens siège au comité de rédaction du Bulletin of the Atomic Scientists. Elle a eu une longue carrière dans le journalisme, en s’intéressant plus particulièrement aux questions militaires, à l’industrie de la défense et aux affaires de l’OTAN. Elle a été directrice de recherche au British American Security Information Council, un groupe de réflexion basé à Washington et à Londres. Avant cela, elle a travaillé à Defense News de 1988 à 2000, y compris cinq années en tant que premier chef du bureau de cette publication à Bruxelles, de 1989 à 1993, et rédactrice en chef de 1998 à 2000. De 1983 à 1988, elle a travaillé à Inside Washington Publishers, où elle s’occupait des questions allant des déchets nucléaires aux activités spatiales militaires en passant par la guerre électronique.

Ecouter

Entretien avec Kathleen Sullivan sur l'éducation dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération

Kathleen Sullivan, une éducatrice qui milite en faveur du désarmement, a consacré plus de 20 ans de sa vie à lutter contre les armes nucléaires. Elle est actuellement Directrice de programme pour Hibakusha Stories, une initiative artistique dans le cadre de laquelle des rescapés des bombes atomiques viennent témoigner de leur expérience dans des établissements secondaires à New York. Elle a été consultante en éducation auprès du Bureau des affaires de désarmement de l'ONU à New York et a produit deux films sur les rescapés de Nagasaki : The Last Atomic Bomb (2005) et The Ultimate Wish (à paraître prochainement).

Ecouter